J’éprouve une grande satisfaction à vous inviter, à compter de ce jour, à me retrouver sur patricklebreton.com, un espace de réflexion. Vous êtes plusieurs milliers à me suivre sur les réseaux sociaux, notamment ma page Facebook ouverte depuis septembre 2012.

Cela fait plusieurs mois, que j’aspire à mettre en ligne cette tribune. La crise sanitaire que nous traversons actuellement m’invite aujourd’hui à franchir le pas.

Quid des réseaux sociaux ?

La singularité des réseaux sociaux réside essentiellement dans la notion de l’instantané voire de l’instantanéité. Nous publions, nous réagissons, nous « likons » en un quart de seconde. C’est ce qui nous permet de faire connaître nos positions rapidement et toucher en quelques minutes plusieurs milliers de personnes ; parfois sur des sujets brûlants, parfois sur des sujets importants et aussi des sujets plus légers. Les réseaux sociaux sont un puissant support de communication et, en 2020, aucune personnalité publique ne peut l’ignorer.

Sortir du cadre impérieux de l’immédiateté

Partant de ce constat, il m’a semblé nécessaire de disposer d’un espace que je qualifierai « à contre-courant ». Lors des Universités Rurales de l’Océan Indien qui se déroulent tous les deux ans à Saint-Joseph, chaque acteur se pose pendant plusieurs jours pour que germent les idées. Je souhaite adopter la même posture ici. Il me paraît aussi nécessaire de prendre du recul pour vous faire connaître mes positions, parfois en rapport avec l’actualité locale et nationale, à d’autres moments sur des sujets de fond, de ma vision de Saint-Joseph, du Sud, de la Réunion.

"Il faut laisser du temps au temps”
François Mitterrand

L’avènement des réseaux sociaux nous a tous galvanisés. Tout s’affole ! L’information se propage à la vitesse de la lumière à travers nos câbles optiques, nos smartphones sont devenus la prolongement de nos mains, nous sommes dans le cycle perpétuel de la réaction.

Sortons du cadre impérieux de l’immédiateté, réapprenons à nous poser. Redonnons du sens au discours politique en traitant les sujets un peu plus en profondeur. Cet espace se veut hors du temps dans une zone d’accalmie. Laissons du temps au temps.

Un rendez-vous régulier

Je m’efforcerai de le faire vivre régulièrement afin que différents thèmes puissent y être abordés : social, sociétal, politique, sport, culture, éducation, économie…

Enfin, vous pouvez réagir aux articles publiés en laissant vos commentaires : approbations, compléments d’informations, autres pistes de réflexions, critiques ou désaccords aussi. Le tout dans le respect de chacun.

Ensemble faisons vivre cet espace, reprenons le temps de la réflexion… pour l’Action.

7 Commentaires

  1. La réflexion du temps long, voilà ce que Michel Serres par ses écrits m’a enseigné et ce livre Hominescence a été le révélateur, le déclic qui m’a permis de commencer et continuer l’écriture de ce qui se trouve rassemblé dans tous ces groupes que j’ai constitué sur le réseau social Facebook. Je vous poste l’interview qu’il a donné en 2002 à la télévision suisse et le lien sur mon travail. Bonne écoute et bonne lecture, je vous remercie pour votre attention. Gilbert Lauret
    https://notrehistoire.ch/entries/EdaWEMaaWzo
    https://www.facebook.com/groups/gilbertjoseph58lauret/?ref=share

  2. Je suis désolé pour le second post, car ne voyant pas le premier, j’ai envoyé de nouveau. Puisque que le hasard a voulu la chose je vous envoie le travail que j’ai effectué sur ces nouvelles technologies filaires et cellulaires qui vous permettra de prendre connaissance de l’ampleur des possibilités qu’elles vont nous offrir pour le futur. Merci pour votre attention et toutes mes félicitations pour votre élection qui comme vous l’avez dit débute un nouveau cycle dans votre parcours de premier magistrat de Saint Joseph.
    https://www.facebook.com/groups/179191390015399/?ref=share

  3. Bonjour Monsieur le Maire, je vous soumets cet interview du philosophe des sciences Michel Serres où il expliquait que nous avons Maintenant grâce aux découvertes par la science l’histoire du Grand Récit. Nous avons désormais 13,7 milliards d’années à raconter et à comprendre et les technologies cellulaires et filaires numériques pour objectiver ce Grand Récit.

  4. Bonjour Monsieur le Maire, je vous soumets cet interview du philosophe des sciences Michel Serres où il expliquait que nous avons Maintenant grâce aux découvertes par la science l’histoire du Grand Récit. Nous avons désormais 13,7 milliards d’années à raconter et à comprendre et les technologies cellulaires et filaires numériques pour objectiver ce Grand Récit.
    https://www.larecherche.fr/disparition/michel-serres-%C2%AB-plus-que-jamais-la-science-peut-se-raconter-%C2%BB

  5. Merci. A l’heure des réseaux sociaux, et de la désinformation qui pourrait en découler, il est en effet important de toujours garder ce lien avec la population. Cela a toujours été mon leitmotiv dans mon action en tant que Maire.

    • Merci. A l’heure des réseaux sociaux, et de la désinformation qui pourrait en découler, il est en effet important de toujours garder ce lien avec la population. Cela a toujours été mon leitmotiv dans mon action en tant que Maire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici